ICN-026-2017- Rrecrutement d’un(e) Consultant(e) international(e) pour la formation des acteurs étatiques et non étatiques dans la wilaya de l’Assaba sur l’évaluation locale des risques (Mauritanie)

Зарегиструйтесь

Поделиться:
Страна: Мавритания
Язык: EN
Номер: 6243247
Дата публикации: 14-12-2017
Источник: United Nations Procurement Notices (UNDP)

Описание

ICN-026-2017- Rrecrutement d’un(e) Consultant(e) international(e) pour la formation des acteurs étatiques et non étatiques dans la wilaya de l’Assaba sur l’évaluation locale des risques (Mauritanie)
Procurement Process : Other
Office : UNDP Country Office - MAURITANIA
Deadline : 23-Dec-17
Posted on : 14-Dec-17
Development Area : CONSULTANTS
Reference Number : 43201
Link to Atlas Project :
00104327 - ECHO
Documents :
ICN-026-2017 - Formation des acteurs de l"Assaba sur l"évaluation locale des risques
TDR- Formation des acteurs de la Wilaya de l"Assaba sur l"évaluation locale des risques
Overview :

CONTEXTE

En Mauritanie, les principales faiblesses en matière de risques de catastrophes demeurent dans la rapidité et l"efficacité de l"intervention pour répondre aux besoins des groupes vulnérables au niveau local, qui �est un maillon important manquant dans le système d"alerte nationale, la préparation et les actions �d"intervention. Le manque de capacité met en péril l"efficacité et la rapidité des systèmes d"intervention régionaux et nationaux.

Les rôles et les responsabilités du gouvernement aux niveaux central et local et des communautés restent à préciser dans le contexte d"un système d"intervention fragmenté, au niveau local. Ceci est particulièrement vrai en ce qui concerne les rôles et responsabilités dans la collecte/validation de données ; la réception et l’action vis-à-vis des signes précurseurs ; la prise des mesures visant à réduire les risques et la coordination de la préparation et l"intervention.

Les mesures proposées par le projet ECHO permettront d"aider à établir un système d"alerte et d"action au niveau local pour permettre aux communautés locales de recueillir les données pertinentes et de gérer les risques et vulnérabilités. Les rôles des intervenants locaux dans la collecte de données et la gestion des risques seront clairement définis et leurs capacités seront renforcées pour leur permettre d"accomplir ces tâches. Les liens entre les niveaux local et régional ainsi que les responsabilités liées à la collecte de données sur les risques et les vulnérabilités, à la communication d"alertes et à la réponse précoce et coordonné aux alertes seront clairement définis.

Les rôles et responsabilités de la Direction Générale de la Protection Civile, des représentants locaux du gouvernement, des services décentralisés de l"Etat/ agences spécialisées et des organismes communautaires ayant un impact sur le niveau local seront clarifiés.

En plus des appuis qui seront fournis au profit de la Direction Régionale de la Protection Civile de Kiffa, le projet vise à renforcer la résilience des communautés face aux catastrophes naturelles avec une meilleure adaptation aux risques de catastrophes. Il adopte l"approche multirisque visant à traiter d"une manière intégrée la réduction des risques de catastrophes. Le projet priorise des zones à haut risque de vulnérabilité dans la wilaya de l’Assaba, en ciblant des communes de Lebher et Laweissi dans la Moughata de Barkéol et Blajemil et de Hamoud dans la Moughata de Kankossa, à fortes densités de population afin de maximiser la consolidation des bonnes pratiques tirées des programmes en cours en matière de Changement climatiques.

JUSTIFICATION

L"élaboration d"un plan d"intervention en cas de catastrophe implique l"identification des risques de catastrophe, des vulnérabilités, de l"impact, des ressources organisationnelles et des capacités, la détermination des rôles et des responsabilités, ainsi que le développement de politiques, de procédures et d"activités de planification pour atteindre un niveau de préparation qui permette une intervention efficace et dans les temps si une catastrophe devait survenir. Les activités de préparation aux catastrophes intégrées aux mesures de réduction des risques peuvent prévenir des situations catastrophiques et avoir pour effet de sauver un maximum de vies humaines et de moyens de subsistance lors d’une situation de catastrophe, permettant ainsi à la population affectée un retour à la normale en peu de temps.

L"évaluation locale des risques de catastrophe utilise divers outils participatifs pour évaluer l"exposition et la capacité des personnes à résister aux risques naturels. Il fait partie intégrante de la préparation aux catastrophes et contribue à la création de programmes communautaires de préparation aux catastrophes au niveau local et rural. Cette évaluation permet d"identifier les priorités locales et les mesures appropriées prises pour réduire les risques de catastrophe et aide à la conception et au développement de programmes qui se soutiennent mutuellement et répondent aux besoins des personnes les plus concernées.

La présente consultation de quinze jours (15) devra contribuer à renforcer les capacités d’acteurs de la Réduction des Risques de Catastrophes dans la Wilaya de l’Assaba ainsi que les membres des Systèmes Communautaire d’Alerte Précoce et de Réponse aux Urgences (SCAP-RU) et Observatoires de Suivi des Vulnérabilités (OSV) à travers des sessions de formation sur l’évaluation locale des risques de catastrophes.

 

Objectif principal

Former les acteurs impliqués dans la réduction des risques de catastrophes, agents de services déconcentrés de l’Etat, autorités locales ainsi que les membres des Systèmes Communautaire d’Alerte Précoce et de Réponse aux Urgences et des Observatoires de Suivi des Vulnérabilités afin qu’ils puissent intégrer la RRC dans les planifications sectorielles dans la Wilaya.

Spécifiquement cette formation doit être axée sur�:

  • Les concepts de RRC (y compris le CC et la résilience) et l’intégration de ces domaines dans les stratégies de planification�;
  • Les outils d’analyse et d’évaluation des risques, système d’information géographique et système de cartographie�;
  • Les méthodologies d’évaluation et d’analyse des risques tant au niveau régional que local,
  • Les systèmes d’alerte précoce sectoriels et multirisques au niveau régional (exp, Élevage, Agriculture)�;
  • Les liens entre la RRC et l’Adaptation au Changement Climatique (ACC) pour développer un système d’information permettant une approche intégrée et multirisques de l’information et de l’alerte en Mauritanie et en particulier en Assaba ;
  • La capacité de préparation à faire face aux risques de catastrophes afin de permettre une réponse rapide et efficace orientée sur l’évaluation des moyens existants dans ces zones ainsi que leur état de fonctionnement et/ou d’opérationnalité�;�
  • Les capacités des acteurs de la Météorologie en particulier dans le domaine de la prévision, du suivi et de la surveillance du temps et du climat�;
  • Les opportunités qu’offrent l’Alerte Précoce/Action Précoce et le Relèvement ;
  • Les mécanismes de coordination en regard au caractère multidimensionnel et intersectoriel des risques que connait la Mauritanie et en particulier la wilaya de l’Assaba.

 

RESULTATS ATTENDUS

A la fin des sessions de formations, les résultants suivants sont attendus�: �

(a) Les acteurs formés, maitrisent les concepts de la RRC, disposent des outils leur permettant d’identifier, analyser et évaluer au niveau locale les risques naturels auxquels sont confrontées les populations dans la Wilaya de l’Assaba�; ils sont bien préparés à faire au risque de catastrophe et répondre de manière coordonnée et rapide�; (b) Une cartographie de risques aux niveaux des communes cibles est disponible�; (c) Les acteurs disposent de capacités techniques et outils leur permettant d’intégrer la RRC dans la planification sectorielle et connaissent les liens entre la RRC et l’ACC quant aux enjeux engendrés par ces deux dimensions�; (d) les acteurs formés maitrisent les outils nécessaires pour assurer un relèvement après le choc. (e) un rapport final des sessions de formations, élaboré, partagé et validé par les parties prenantes.

Le consultant, devra produire les livrables suivants�:

Produits livrables

Description

Echéance

Responsabilité

Note de cadrage

Description de la méthode de travail ainsi que les supports didactiques

Agenda de la session de formation,

Présentation des modules de formation et validation�

 

2 jours après la signature du contrat

 

Consultant(e) International(e).

Equipe du projet

 

 

Rapport provisoire y incluant un plan d’action

Rapport décrivant le déroulement des sessions de formation, prenant en compte les recommandations, suggestions et commentaires des parties participants)

2 jours après la tenue de la session

Consultant(e) International(e).

Rapport final

Rapport intégrant les commentaires et suggestions pertinents�;

Une synthèse de la présentation en PP

2 jours après les inputs des parties prenantes

Consultant(e) International(e).